Actualités

Sécurité alimentaire: la chasse aux étiquettes

Aujourd’hui, l’homme se soucie de plus en plus de sa santé. Les industries et les firmes ont compris et utilisent comme stratégies commerciales sur les étiquettes des produits agroalimentaires des thèmes ou phrases tels que : « réduit le taux de cholestérol« , « solidifie les os« , « élimine la graisse« , « purifie le sang » …
A cette allure, on finira par confondre les aliments (sur ceux transformés) à des pilules (médicaments).
En effet, suite à une étude réalisée par European Food Safety Authority (EFSA) en trois ans sur 2760 étiquettes de produits, seules 50 sont bonnes. Soit plus de 80% des étiquettes donnent un avis négatif.
Comprenons que ce n’est pas que le produit n’est pas bon mais plutôt que les promesses faites sur les étiquettes sont fausses. Pour cela, la commission européenne prépare un projet de règlementation qui sera proposé aux Etats d’ici 2012.

Au Bénin, que faisons-nous face à cette panoplie de produits importés et manufacturés ou bien nous attendons d’abord que l’UNION EUROPEENNE face la sienne afin que nous puissions plagier?

Où sont les associations de défense des consommateurs? Où en sommes-nous dans l’application de la loi n°2007-21 DU 16 OCTOBRE 2007 Portant protection du consommateur en République du Bénin?

L’agro-alimentaire au Bénin

Tags

Articles similaires

137 commentaires

  1. Triste réalité qui devrait susciter un éveil de conscience des consommateurs que nous sommes… il est sans doute temps de prendre au sérieux le devenir de ce qui nous maintient en vie, l’alimentation. Une chose est de prendre des dispositions(textes de lois, règlements et décrets), l’autre est de les concrétiser par des moyens adéquats. Que chacun (société civile et Etat) joue dès lors sa partition afin que la consommation ne dégénère en empoisonnement!

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité