Actualités

Quand le kenya m’appelle au devoir

Bientôt trois mois que j’ai assisté à la conférence Fin4ag www.fin4ag.org organisé par AFRACA et le CTA à Nairobi du 14 au 18 juillet 2014 au Kenya School of Monetary Studies.

Mais c’est à croire que c’est juste hier que cette conférence s’est déroulée. Car cette conférence qui a réuni plus de 700 acteurs du monde agricole et financier nous a montré combien il est temps de repenser le monde agricole : « Nous devons abattre les remparts qui empêchent souvent l’innovation. Il est temps de changer la donne en matière de financement agricole. »

Cette conférence a été pour moi très enrichissante dans la mesure où il y avait une quarantaine de sessions parallèles. Et si j’avais le don de l’ubiquité, j’y serai à toutes les sessions en même temps. Des sessions parallèles, nous avons entre autre :

  • les bonnes pratiques de financement des chaines de valeur agricoles,
  • le financement du commerce alimentaire intra-africain,
  • les outils de gestion des risques pour le financement agricole,
  • les systèmes d’entreposage et de gestion des garanties afin de promouvoir l’accès au financement,
  • l’adoption d’une stratégie de financement des chaines de valeur agricoles dans une IMF.
  • etc.

Des intervenants de qualité et de taille, j’en ai rencontré tels que :

  • L’éloquent ministre de l’agriculture et du développement rural du Nigéria : son excellence Akinwumi Ayodeji Adesina ;
  • Le dynamique secrétaire général de AFRACA : M. Saleh Usman Gashua ;
  • L’acteur Djibo Bagna : président de la ROPPA ;
  • Le pragmatique Mahamadou OUEDRAOGO : chargé de communication de la ROPPA ;
  • La charmante Nancy Wanjiku Otieno : chargée de programme de l’ONG WE EFFECT.

L’une des sessions qui m’a le plus émerveillée est celle portant sur : le crowdfunding dans l’agriculture ACP : initiatives, défis et perspectives. Une thématique que je cherchais à comprendre depuis mais que j’ai eu la chance de découvrir à cette conférence.

Plus loin, faisant partie des volontaires de l’équipe de reporting social, il fallait suivre de bout en bout les sessions parallèles choisies afin que le reporting social puisse toucher le plus d’audience possible de par le monde entier. Et d’ailleurs l’un des plus grands succès de cette conférence, c’est la capacité à réunir autant de monde en si peu de jours et dans une ambiance conviviale. Ce qui montre que l’Afrique est prête à révolutionner le monde agricole pour le bonheur de son continent.conference_Fin4ag

N’oublions pas que les TIC ne seraient restés en marge de ce grand événement. Ce qui a permis d’avoir une journée plug and play afin de montrer les talents des jeunes qui ont su allier TIC et AGRICULTURE : « une occasion unique d’acquérir une idée plus globale des TIC pour le financement…et d’identifier des zones d’investissements viables. » La remise des prix YOBLOCO est aussi venue corroborer cette conférence où j’ai eu l’immense plaisir de rencontrer les jeunes pleins d’énergie comme David Mwenda, Ojo Olawale, Ariel Djomakon, Marthe Montcho . Enfin nous ne saurions occulter l’hospitalité très grande des kenyans avec la beauté des kenyannes.

Pour ma part, c’est un devoir d’œuvrer inlassablement grâce aux acquis de cette conférence pour le développement de l’agriculture.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité