Agriculture

Plan stratégique de relance du secteur agricole au Bénin

L’importance des  petits producteurs ou paysans.

Le syndicat national des paysans du Bénin dont le nom est Synergie paysanne a organisé le mardi 19 juillet 2011 à la Bourse du Travail de Cotonou, un atelier d’appropriation du contenu du Plan Stratégique de Relance du Secteur Agricole.

La lenteur du gouvernement à mettre en route le Plan Stratégique de Relance du Secteur Agricole n’est pas du goût des paysans. Ce qu’ils ont fait savoir au gouvernement lors de l’atelier. « Les paysans ont été ignorés lors des prises de décision pour le secteur agricole (…). 

Maintenant que l’occasion est donnée aux organisations paysannes de se prononcer sur le développement de leur secteur, les politiciens sont réticents à prendre en compte leurs observations », s’offense Martin Lavagbé, secrétaire général de  Synergie paysanne.

En effet, le gouvernement manifeste une résistance à leur égard parce qu’ils sont de petits producteurs et optent pour une agriculture productiviste. « Le gouvernement a voulu que le Plan stratégique soit axé sur l’agriculture productiviste avec tout ce que cela implique comme:

  • possibilité d’introduction des OGM,
  • l’accaparement des terres agricoles et
  • la concurrence des cultures bioénergétiques avec celles des vivriers

condamne Martin Lavagbé.

Par ailleurs, cet atelier vise à mettre les paysans au même niveau d’information afin de faire pression sur le gouvernement pour le maintien et la promotion de l’agriculture familiale.

Le Plan Stratégique de Relance du Secteur Agricole spécifie qu’il faut rendre le secteur agricole performant à travers la promotion des filières afin de permettre une minimisation des effets néfastes des contraintes climatiques, la lutte contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire. De façon spécifique, la politique agricole du Bénin est orientée vers :

  • la professionnalisation des exploitations agricoles de type familial,
  • la promotion de entrepreneuriat agricole.

Quant au Projet de code foncier et domanial transmis par le gouvernement aux députés,  » Synergie paysanne  » affirme : « Nous ne ménagerons aucun effort pour les actions de lobbying sur les députés pour que le code qui sera voté reflète l’attente du peuple béninois et non celle des investisseurs »

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité