ActualitésElevages

La Grippe aviaire révélée dans deux fermes au TOGO

Incinération d'importante tête de volailles au TOGO

Dans le communiqué qui a sanctionné le Conseil des ministres tenu le mercredi 24 Août 2016 à Lomé, il a été signalé des cas de grippe aviaire au Togo et plus précisément à Adétikopé (25 km au nord de Lomé) et à Adidogomé (quartier de Lomé).
Informé d’un fort taux de mortalité de volailles dans ces deux fermes, et suite aux analyses faites au laboratoire central de Lomé, il a été révèlent la présence du virus H5. Des échantillons ont été envoyés à l’extérieur pour des examens approfondis.

Compte tenu de ces différents cas, le gouvernement a annoncé la prise de mesures urgentes entre autres, la destruction totale des œufs et des provendes dans les deux fermes, leurs mises en quarantaine, une surveillance plus accrue des marchés de la capitale, le contrôle des autres fermes avicoles avec prélèvement des échantillons sur un rayon de 3 Km autour des fermes, la désinfection des fermes, l’indemnisation des éleveurs victimes d’abattage et l’interdiction de mouvements de volailles pendant un mois dans les préfectures d’Agoè-Nyivé et du Golfe.

Quant à la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT), par la voix de son président Emmanuel Sogadji, elle demande à tous les consommateurs de mettre fin à la consommation des poulets et invite les commerçants et commerçantes dans les marchés du pays en général et en particulier du grand Lomé à respecter les consignes des autorités de la direction de l’élevage.

Nous exhortons la population et les autorités béninoises à la vigilance aussi car les deux pays sont frontaliers

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité