Actualités

Insécurité alimentaire: le Bénin à l’abri

La sécurité alimentaire au Bénin, n’est pas menacée si les dispositions adéquates sont prises pour éviter les sorties frauduleuses des denrées vers les pays limitrophes, a déclaré mercredi à Cotonou, le Ministre béninois de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, M. Katé Sadaï.

Selon lui, l’évaluation des besoins alimentaires en céréales du pays se chiffrent à environ 1.251.425 tonnes alors que la production céréalières s’élève à 1.544.230 tonnes, soit un écart positif de 292.805 tonnes.

Pour M. Katé Sadaï, ce succès ne doit pas inciter les Béninois à dormir sur leurs lauriers.

« Pour la prochaine campagne agricole, j’invite les Béninois à plus de détermination en vue de porter la production cotonnière à plus de 600.000 tonnes, la production du riz de 220.000 à 300 000 tonnes pour couvrir les besoins nationaux en sécurité alimentaire, de relancer la filière palmier à huile avec pour objectif, une production annuelle de plus de 500.000 tonnes de régimes et d’accroître la production du maïs de 1.200.000 à 1.500.000 tonnes », a-t-il souhaité.

Tags

Articles similaires

3 commentaires

  1. eh oui! les frontières sont bien sécurisées pour la filière coton puisque les multinationales en ont pour leur compte. quant aux denrées alimentaires ou produits vivriers, les frontières ne sont pas du tout sécurisées. ce qui entraine ce gap de déficit au Bénin. faudra-t-il toujours attendre les projets ou des programmes avant de prendre les taureaux par les cornes?

  2. Si je comprends bien le ministre a parlé sous condition. « si les dispositions adéquates sont prises pour éviter les sorties frauduleuses des denrées vers les pays limitrophes. » Ce qui veut dire que la sécurité alimentaire n’est pas encore totalement assurée. Et moi je ne serai même pas surprise d’apprendre les mois à venir que le prix des produits céréaliers a connu une augmentation et le pire que le l’ONASA manque de stock pour approvisionner, à côut réduit, ceux qui n’ont pas assez de moyens pour s’approvisionner au marché. Je crains bien que cette augmentation ne nous profite en rien.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité