Bénin: centre international sur les effets néfastes des changements climatiques en Afrique

Changement climatique

Le Bénin se propose de promouvoir et d’abriter un centre international de recherche pour répondre concrètement aux effets néfastes des changements climatiques sur l’agriculture en Afrique, a annoncé mardi le président béninois Patrice Talon à la COP22 à Marrakech au Maroc.

M. Talon intervenait devant 197 dirigeants du monde, rassemblés au Segment de haut niveau, point culminant et tournant décisif de la COP 22. Selon le discours posté sur la page Facebook de la présidence béninoise, il a noté que l’agriculture en Afrique, de nature essentiellement pluviale, est fondamentalement vulnérable aux effets du changement climatique, et que l’initiative 3A (Adaptation de l’Agriculture en Afrique) lancée par le Maroc constitue le cadre d’action adéquat.

« Le transfert de technologie, la recherche agricole et la mise en place des financements nécessaires constituent des actions que nous avons collectivement l’obligation d’engager dès maintenant », a-t-il estimé.

Pour le président béninois, les assises de Marrakech sont des occasions de donner un contenu concret à l’historique Accord de Paris.

« Mon souhait est que l’élan collectif et la volonté politique qui ont permis la prouesse de Paris caractérisent également les échanges de Marrakech », a-t-il indiqué, estimant que la rencontre de Marrakech ne consacrera pas le début d’une mise en œuvre effective des décisions déjà prises, celles qui portent notamment sur l’adaptation aux Changements Climatiques, l’accroissement rapide des financements climatiques et l’opérationnalisation du Fonds vert pour le climat.

« Cependant, je reste convaincu que Marrakech sera le véritable point de départ de la mise en œuvre de notre volonté commune d’améliorer notre présent et de sauver notre avenir. De la COP22 à la COP23, nous pouvons poser les actes concrets que nous impose l’enjeu des changements climatiques », a-t-il affirmé.

« Le Bénin, qui a été parmi les tous premiers pays à signer l’Accord de Paris et à procéder à sa ratification, sera activement solidaire de toute initiative permettant l’atteinte des objectifs fixés », a-t-il ajouté.

 

Source: China.org.cn

Laisser un commentaire