Avrankou et sa rivière noire

Un tour dans la commune d’Avrankou et je rencontre un amoureux de la nature du nom de Appolinaire OUSSOU LIO.
M. Appolinaire promeut depuis des années l’éco-citoyenneté. Tellement amoureux de la nature, qu’il ne cesse de répertorier sur fonds propres tous les sites touristiques de sa commune. Sa source d’inspiration découle de cette citation :

Il est nécessaire et utile de connaitre son histoire, l’évolution culturelle de son peuple dans le temps et l’espace, pour mieux saisir et comprendre le progrès incessant de l’humanité, y contribuer aussi en toute lucidité et responsabilité. Théophile OBENGA.

C’est fort de cela, qu’il a découvert et protège à tout prix une partie de la rivière noire où se trouve une mare sacrée appelée Zêkpon et la forêt sacrée katè. Zêkpon joue plusieurs rôles communautaires dont la procréation de la femme. Aussi sur son domaine privé de plus d’une dizaine d’hectares, vous retrouverez une multitude d’espèces (animaux comme végétaux) en voie de disparition. Vous passerez une semaine de visite sans avoir tout découvert.
L’agriculture s’y pratique mais pas d’utilisation de pesticides et d’herbicides qui détruisent dangereusement l’environnement et l’écosystème.
L’éco-citoyenneté permet d’allier agriculture, élevage et protection de l’environnement pour un écotourisme de valeur. Et M. Appolinaire en fait son cheval de bataille. Car l’allégorie de la caverne la plus célèbre de Platon est une invitation à sortir de l’ignorance dans laquelle nous nous trouvons et de reconnaître l’intelligence présente en nous pour aller vers la connaissance.

En quoi cela est important pour agrobenin ?

Et beh !!!! C’est pour faire comprendre à ceux qui ont des dizaines d’hectares inexploités de penser aussi à ce mode de faire-valoir. Aussi j’invite ceux qui après avoir acquis un domaine décident d’abattre tous les arbres qui s’y trouvent, de commencer à cultiver le réflexe de la protection des espèces en voie de disparition et d’en faire sa promotion pour que le secteur agro-alimentaire se développe de plus en plus.

Laisser un commentaire