ActualitésDivers

Le numérique au service du barreau des avocats du Bénin

Le jeudi 12 septembre 2019, l’univers judiciaire béninois a connu l’une de ses meilleurs avancées dans le numérique à travers le lancement de trois applications innovantes. Cela s’est déroulé à la cour d’appel de Cotonou sous la présence effective du Directeur adjoint de cabinet du ministre de la justice et du très charismatique bâtonnier Yvon DETCHENOU.

Ces trois applications sont : e-avocat, baromaitre et barostrat.

En effet, e-avocat est une plateforme de communication uniquement entre les avocats et  permet la mise en état de dossier entre eux. Elle permet la gestion du rôle judiciaire, la mise à jour des ajournements des dossiers et l’envoi simultané de compte rendu d’audience aux clients par voie électronique (sms et mail). Elle informe le client du niveau d’évolution de son dossier et facilite beaucoup la communication entre les différentes parties.

Quant à l’application baromaitre présentée par la structure Iroko lab, elle aide les avocats à :

  • Développer leur réseau professionnel,
  • Optimiser les vacations et déplacements,
  • Solliciter des services de professionnels,
  • Partager et échanger avec des confrères nationaux et internationaux des informations et analyses sur des questions juridiques précises,
  • Consulter instantanément les points de leurs dossiers clients,
  • Effectuer facilement les paiements de prestations autorisés entre confrère.

Grace à son interface simple, conviviale et intuitive, baromaitre est sécurisée et facile à utiliser par tous les avocats où qu’ils soient avec un simple équipement Android ou iPhone.

Enfin pour l’application Barostrat, elle est conçue spécifiquement pour le barreau du Bénin. C’est une plateforme d’administration du barreau du Bénin. Au nombre de ses multiples fonctionnalités, cette plateforme permet à l’ordre des avocats du Bénin de diffuser instantanément des informations, de suivre et maintenir à jour les informations des avocats, de faciliter la gestion de la CARPA ainsi que les cotisations de ses membres. Aujourd’hui, il est plus qu’évident que nul ne peut se passer du numérique et des technologies de l’information et de la communication. Il est temps de se mettre au pas au risque de ne pas se retrouver à la traine et la CARPA a compris cela. Rappelons que ces applications sont authentifiées et sécurisées.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité