Au Nigeria, le géant pétrolier Shell se lance dans la transformation du manioc

Une des principales sociétés d’énergie, l’anglo-néerlandais Shell, s’est associée à l’État de Rivers au Nigeria pour créer la Rivers Cassava Processing Company Limited, une société de transformation du manioc en farine. Le Nigeria est le premier producteur mondial de manioc avec environ 20% de la production mondiale mais ne parvient pas à répondre à la demande en croissance des Nigérians. Et « Plus de 50% du manioc au Nigeria est gaspillé » , selon l’interview donné par monsieur Tunde Solaja « PDG de Crest Agro Products« .

Fruit d’un partenariat entre Shell, l’Etat de Rivers, le néerlandais Vieux Manioc BV et l’ambassade des Pays-Bas, l’entreprise, dont le coût n’a pas été mentionné, inaugurée la semaine dernière, est détenue à hauteur de 80% par l’Etat de Rivers qui devrait réduire au fil du temps sa participation à environ 10%, selon le gouverneur de l’Etat Nyesom Wike.

Source: Commodafrica

Exit mobile version