Le Bénin veut sédentariser ses éleveurs

Jugeant l’élevage transhumant de ruminants peu productif et surtout source de conflits entre agriculteurs et éleveurs, le Bénin décide d’y mettre fin. Pour faciliter la mise en œuvre de cette décision, le Conseil des ministres a approuvé hier, mercredi 16 juin, la création à la présidence de la République d’un « Haut-commissariat à la sédentarisation des éleveurs« . Le gouvernement fait observer en effet que l’élevage des ruminants est, jusqu’ici peu productif et occasionne des dégâts sur les cultures autant qu’il est source de conflits divers entre agriculteurs et éleveurs.
Placé sous l’autorité directe du président de la République. Le Haut-commissariat à la sédentarisation des éleveurs aura pour mission notamment de:

Transhumance, source de conflits entre éleveurs et agriculteurs
Exit mobile version