Ça craque ! Ça crie à la faim !

Ça craque, ça crie à la faim parce que le panier de la ménagère a du mal à se remplir et ne cesse de se vider plus tôt que prévu. Nonobstant les arguments sur l’état prospère du pays, le constat est que l’inflation pointe à +3% en décembre 2020 selon www.insae.bj.

 En effet, à la date du 5 février 2021 :

C’est aux faits de cela que des commerçants se sont lancés dans une stratégie de stockage pour spéculer. Pour preuve le sieur Gauthier S. dispose de 500 sacs de soja et ne compte les vendre qu’en mai-juin. Les paysans ayant bradés leurs produits très tôt, ont du mal à s’en procurer à cause de l’inflation.

Rappelons que nous ne sommes qu’au second mois de l’année par conséquent les dix prochains mois de l’année s’annoncent donc comme un chemin de croix. Ce long et difficile périple ne verrait que d’un bon œil la venue de mesures sociales qui pourraient atténuer un temps soit peu les affres de cette inflation galopante.

Exit mobile version