Bénin: Glazoué et la pénurie d’igname

Le marché de Glazoué est le 3e marché plus grand du Bénin après celui de Dantokpa à Cotonou et celui de Malanville au nord. Il s’anime une fois par semaine soit chaque mercredi de chaque semaine. Une place importante est consacrée au marché des tubercules notamment de l’igname. Sa commercialisation se fait à partir du mardi soit la veille du jour du marché et se termine le jour du marché.

Mais depuis le mois de mai, ce marché de tubercules est totalement vide ce qui traduit une pénurie. C’est la conséquence directe de la mauvaise pluviométrie de la campagne agricole passée.

Étalages vides des vendeuses de tubercules d’igname

Je rencontre fortuitement un vendeur d’igname du nom d’Elias qui me confirme je cites: « cette année l’igname est vite finie des champs ; ce qui fait que le marché est vide. Plus de marchandises, alors que fera- t- on encore au marché ? Quand la saison agricole est bonne, nous vendons l’igname jusqu’à l’apparition du nouvel igname. La vente reprendra courant juillet-août quand l’igname appelé « labôcô » sortira des champs« .
Malheureusement, cette campagne agricole 2021-2022 s’annonce déjà inquiétante car le dérèglement climatique est criard du nord au sud et de l’est à l’ouest. Les poches de sécheresse profitent déjà aux chenilles ravageuses du maïs qui sont présentes partout.

Les données climatiques ne rassurent guère et la faim sera à coup sûr au rendez-vous.

Exit mobile version